Le CACC a profondément changé ma manière de diriger et influencé ma personnalité !

Tout a commencé en début d’année 2011 lorsque j’ai reçu l’information de mon Secrétaire National de l’époque  au GBEEC le Rev MOUNKINE Zacharie me faisant dire que je devais me préparer pour une formation à Abidjan dans le cadre du Ministère. Au départ, la joie de voyager hors du pays a masquée les enjeux réels de la formation que je découvris plus tard. En effet, cette formation me parut une de trop au vue de toutes les autres formations en leadership que j’avais déjà faites jusque-là.

Une fois sur le site à Abidjan, j’ai réalisé que ce que je croyais connaitre n’était en fait qu’illusoire. De la pertinence des exposés à l’intensité des devoirs, des remises en questions des supposés avoirs à la recherche de l’idéal et surtout également de la transformation du savoir en savoir-faire, tout ceci pour un début fut très difficile à s’incruster en moi. A la fin de cette première section, j’avais quelque peu déjà pris la mesure de la bête et me demandais si je pourrais tenir jusqu’à la fin de tout le processus. Il a fallu que j’arrive à me convaincre qu’il est possible d’aller jusqu’au bout. C’est ainsi que je puis revenir la section d’après qui eut lieu trois ans plus tard c’est-à-dire en 2014.

Au cours de cette section, plusieurs automatismes se mettaient progressivement en place et je puis dire que le CACC a profondément changé non seulement ma manière de diriger les autres mais d’abord la découverte de ma personnalité réelle et des compétences restées latentes en moi. Depuis que je suis la formation en leadership transformationnel au CACC, ma manière de voir et de faire les choses a complémentèrent changé.  La recherche de la performance et l’esprit critique me permettent de mieux conduire chaque tâche et de toujours apporter de l’innovation dans le travail. Etre à mesure de véritablement planifier et évaluer convenablement un travail à faire.

Les enseignements dans la région que je coordonne au GBEEC ne sont plus faits au hasard mais ont des objectifs spécifiques mesurables. Ma philosophie et ma compréhension du leadership ont totalement basculé pour le mieux. Quoique la pression d’étude au CACC soit énorme, tout étudiant conviendrait avec moi que nous sommes profondément transformés et outillés pour le travail du Seigneur. Gloire Lui soit rendue Amen.

Contribuez à JERIBETH

Aidez à doter les intellectuels évangéliques africains francophones d’un cadre de réflexion et de production d’idées en se penchant sur les questions d’actualités d’ordre éthique, politique et social des sociétés africaines francophones.

Merci de votre intérêt pour JERIBETH. Nous vous contacterons pour la suite à donner à votre désir de contribuer. Que le Seigneur commence déjà à pourvoir abondamment pour transformer cet engagement en action visible !